Dieu le Père, sous les traits du Christ, trône entre deux chandeliers à trois branches. Ici, l'image du Christ triomphant ne clôt pas le récit mais elle l'introduit, signifiant que Dieu qui, selon saint Paul, "est au-dessus de tout", va se faire le plus humble des hommes.