Introduction

Ce vitrail, qui date de 1220-1225, occupe une place de choix au centre de la chapelle consacrée aux martyrs. Il est dédié à saint Etienne, premier martyr chrétien. Sa couleur à dominante rouge, couleur du sang versé, est assez exceptionnelle dans la cathédrale. Elle est renforcée par la couleur bleue des verrières qui l’entourent.

On ne sait rien de saint Etienne avant le récit des Actes des Apôtres. Il fut très vite remarqué pour ses mérites. La discorde régnait entre les Hellénistes et les Hébreux dans la première communauté chrétienne qui s’accroissait toujours, les apôtres décidèrent donc de choisir « sept hommes de bonne réputation, remplis d'Esprit et de sagesse » pour les charger du « service des tables », les apôtres se réservant le service de la Parole. « On choisit Étienne, un homme plein de foi et d'Esprit Saint, Philippe, Prochore, Nicanor, Timon, Parménas et Nicolas, prosélyte d'Antioche» (Ac 6, 1-6).

Ces sept hommes sont considérés comme les premiers diacres, même si ce terme n’existait pas à leur époque, saint Etienne portera d’ailleurs le costume de diacre tout au long de ce vitrail. Très rapidement, Etienne prit de l’importance sur le plan de la prédication et de l'évangélisation. Sa fougue d’apologiste lui valut rapidement d’être très controversé et le conduisit au martyre, illustré dans la partie basse du vitrail.

Suite de l'introduction