Introduction

 

Ce vitrail (1210-1225) est consacré à l’apôtre Jacques. Il est placé dans le déambulatoire, contre la chapelle des apôtres où tous n’avaient pu trouver place et à côté de celui de Charlemagne car une légende de 1060-1090 attribue à Charlemagne la délivrance du tombeau de saint Jacques.

Cet apôtre est appelé couramment Jacques le Majeur, pour ne pas le confondre avec un autre Jacques, appelé « le Mineur ».

Jacques et Jean sont les fils de Zébédée. D’une famille de pêcheurs sur le lac de Gennésareth, ils furent des premiers disciples appelés par Jésus. Ils semblent avoir été, avec Pierre, parmi les plus proches compagnons du Christ qui les associa aux évènements décisifs de sa vie : la résurrection de la fille de Jaïre, la Transfiguration, la prière au Jardin des Oliviers la veille de sa mort.

Les Actes des Apôtres rapportent qu’Hérode « supprima par le glaive Jacques, le frère de Jean ». De siècle en siècle, des textes embellissent la légende du saint.

Selon « Les Actes de saint Jacques » écrits vers le Vè ou VIè siècle, l’apôtre a annoncé l’Evangile en Judée pendant une dizaine d’années.

Suite de l'introduction