Présentation

Ce vitrail (1220-1225) associe deux apôtres, Simon et Jude qui, selon des Apocryphes, étaient deux frères.

Jude, ou plutôt Judas, a été appelé Jude, pour ne pas le confondre avec Judas Iscariote qui trahit Jésus. Jude, « fils de Jacques », est cité comme l’un des Douze par Luc (6, 16 et Ac 1, 1-13). Est-il celui qui est appelé Thaddée dans l’évangile de Marc (3, 18), et parfois Lebée (Mt 10, 3) ? Il y a ainsi une hésitation, dans les évangiles, sur le nom de l’un des Douze.

Simon, quant à lui, reçut le nom de « cananéen » (en araméen), c'est-à-dire de « zélé » ou « zélote ». Peut-être avait-il appartenu au mouvement des zélotes très opposés à l’occupant romain ?

Les deux apôtres ont peut-être commencé leur mission en Afrique (Egypte, Libye, Maurétanie ?)

Suite de la présentation