Rose : un saint abbé

Le personnage qui occupe le centre de cette rose n’a pu être identifié malgré les lettres de son nom qui se trouvent derrière lui mais qui ne sont guère lisibles.
Il porte les vêtements liturgiques, il tient une crosse et un livre, mais il n’a pas de mitre et il est tonsuré ; il s’agit donc d’un abbé.

Il est d’ailleurs également question de deux abbés dans les lancettes de ce vitrail : saint Laumer et l’abbé Zosime confesseur de Marie l’Egyptienne.

Il est entouré de deux moines tonsurés en habits monastiques verts. Ils sont assis, ils tiennent des livres et inclinent la tête comme s’ils écoutaient attentivement l’enseignement de cet abbé.