Lancette gauche : saint Philippe et Jérémie

Un prophète et un apôtre sont superposés dans cette verrière, peut-être l’annonce de ce qui sera exprimé dans les lancettes qui accompagnent la rose sud : la préparation de l’Evangile par l’Ancien Testament ; Jésus n’est pas venu pour abolir la loi mais pour l’accomplir.


Le martyrologe du XIIIe siècle mentionnait le même jour, le 1er mai, ces deux saints personnages. Faut-il y voir la raison de leur rapprochement dans cette verrière ?