Lancette gauche : saint Gilles

Cette lancette a été offerte par les portefaix qui sont représentés par deux petits personnages portant un ballot sur leurs épaules dans les angles inférieurs de la bordure.
Elle est consacrée à saint Gilles dont la vie, écrite au Xè siècle par un moine de l'abbaye de Saint Gilles en Provence, était incorporée au lectionnaire chartrain du XIIè siècle.

Saint Gilles serait né vers 640 et mort vers 725.

La légende raconte qu’il vivait en ermite, se nourrissant seulement du lait d’une biche. Un jour, le roi blessa cette biche et, pour se faire pardonner, offrit de construire un monastère, près d’Arles en Provence, dont Gilles devint abbé.
L’épisode de la « messe de saint Gilles », au bas de la verrière, est tiré du texte de la « vita » de saint Gilles et plusieurs fois représenté dans la cathédrale : au portail sud, dans le vitrail de Charlemagne et sur une fresque du XIIè siècle dans la crypte.

Le deuxième registre de cette lancette est moderne, il avait disparu avant la restauration de 1873.