1.- Le sacrifice d’Abraham

Au premier registre de la lancette, le sacrifice d’Abraham est largement développé sur les trois quarts de la verrière.
L’enfant est assis, pieds et poings liés,  sur un autel qui repose sur des colonnes. L’autel est rouge, c’est l’autel du sacrifice.
Abraham, debout, tient la tête de l’enfant et s’apprête à le frapper de son épée levée.
Un ange, qui vole au dessus de la tête du patriarche, retient le glaive avec sa main.
Au pied d’Abraham se trouve le bélier qui sera offert en sacrifice à la place d’Isaac.

Deux détails tout à fait insolites ont été ajoutés par l’artiste moderne qui a refait ces panneaux : le fait que le patriarche soit nimbé et l’inscription « saint Abraham » S.ABRAHAM.