Lancette gauche : saint Symphorien

Cette verrière n’est qu’une partie d’un vitrail dont la seconde moitié est cachée par l’orgue.

Elle est consacrée à saint Symphorien, martyr du IIe siècle.
Elle est en grande partie moderne, car en 1786, elle fut déposée et remplacée par du verre blanc pour éclairer le nouveau choeur alors en travaux. Seule la bordure avait été épargnée.

Des huit panneaux qui la composent, quatre ont été perdus et remplacés lors de la restauration de 1878. Il s’agit des premier, deuxième, quatrième et huitième panneaux en partant du bas.


Les quatre autre panneaux avaient été placés comme « bouche-trou » dans la chapelle Vendôme au début du XIXe siècle ; ils retrouvèrent leur place dans cette verrière en 1878 (troisième, cinquième, sixième et septième panneaux à partir du bas).

Ce vitrail comprend deux registres : le martyre de saint Symphorien surmonté d’une grande image du saint.