Présentation du vitrail

Les deux verrières latérales qui se rapportent l’une à Jean-Baptiste et l’autre à saint Pierre font partie intégrante du programme de l’ensemble absidial, même si cela est parfois contesté. Elles représentent le passage de l’ancienne à la nouvelle alliance par le Christ grâce à Marie.

Le vitrail 105 est consacré à saint Pierre, à qui Jésus a confié son Eglise, cette Eglise représentée par Marie dans le vitrail axial.

Au dessus des donateurs, trois scènes ont été choisies dans la vie de l’apôtre Pierre pour illustrer la fondation de l’Eglise et rappeler certains sacrements qui, au XIIIè siècle, étaient contestés par l’hérésie cathare.
La dimension sacramentelle et ecclésiale est manifeste. Le concile de Latran IV affirmait : « Il y a une seule Eglise universelle des fidèles, hors de laquelle absolument personne n’est sauvé, et dans laquelle Jésus-Christ lui-même est à la fois le prêtre et la victime…Ce sacrement, personne ne peut le réaliser, sinon le prêtre ordonné dans les règles, selon le pouvoir des clés de l’Eglise, que Jésus-Christ lui-même a concédé aux Apôtres et à leurs successeurs ».