Présentation

 

Le diocèse de Chartres a organisé, en 2006, de grandes fêtes en l’honneur de Fulbert pour le millénaire de son épiscopat.

Fulbert fut en effet nommé évêque de ce diocèse en l’an 1006. Prélat de grande piété et de grande charité, Fulbert fut également un homme d’une culture immense, enseignant dans les écoles épiscopales qu’il dirigea et dont il développa considérablement la renommée à son époque. Il laissa une œuvre importante, composée d’une abondante correspondance, de sermons et de poèmes. Il fut aussi un bâtisseur car il fit reconstruire la cathédrale de Chartres après l’incendie qui détruisit l’édifice antérieur en 1020. La crypte de cette nouvelle église reste le témoin de cette reconstruction.

Longtemps méconnu, Fulbert fut enfin honoré, bien modestement, au XVIIIème siècle, par une statue que l’on posa dans le Tour du Chœur. Au XIXème siècle, Monseigneur Pie, évêque de Poitiers (mais, auparavant, prêtre du diocèse de Chartres), se pencha sur les écrits de Fulbert et en découvrit l’intérêt, mais ce n’est que du XXème siècle que date l’étude approfondie de l’œuvre de celui qui fut « un écolâtre savant, un écrivain et un poète, un évêque , un bâtisseur et le conseiller des grands » (Claude Génin).