Introduction

Vie de st Nicolas

Pèlerinages

Le saint dans la cathédrale
Son enfance
Les trois filles
L'évêque
Le nourrisson brûlé
La famine
Sa lutte contre les idoles
Son tombeau
Promesse du vase

Sa renommée

Traditions
Le Père Noël

Traditions (fin)

 

Chez nous, dans le Nord et l’Est de la France, le jour de la Saint-Nicolas, on distribue aux enfants de grands pains d’épices en forme du saint évêque, des figurines en massepain, des chocolats, des fruits, des friandises. Saint Nicolas défile dans les rues et distribue des bonbons aux enfants.
Dans le nord de la France, une vieille coutume veut que les garçons organisent une grande farandole et bombardent les filles de farine à la sortie des écoles. Il paraît que se faire blanchir porte chance toute l’année. Cette coutume est le reste d’une légende qui raconte que saint Nicolas multiplia la farine pour préserver sa région de la famine.

 

 

 

Saint Nicolas se fait traditionnellement accompagner par un personnage à la sinistre réputation et à l’apparence non moins rébarbative, le Père Fouettard.
D'après Arnold Van Gennep, le personnage serait une invention "probablement des jésuites, grands amis des punitions corporelles, ou de leurs émules, les frères des écoles chrétiennes" au XVIIIè siècle.

 

 

Les habitants de la ville de Bari fêtent la Saint-Nicolas le 8 mai par une fête au bord de la mer où les gens se rendent en bateaux vers la statue du saint. La veille de la fête est organisé un défilé à travers la ville.