cathédrale de chartres
 

Historique

Choeur

Tour du choeur

Crypte

Labyrinthe

Clou de saint Jean

Grand Orgue

Portails

Vitraux

Thèmes

Bibliographie

Liens


Un trou dans un vitrail, ... une tête de clou dans le dallage

Dans la bordure du vitrail légendaire d'Apollinaire, des pièces de verre ont été remplacées par une plaque de métal percée d'un trou circulaire obturé d'un verre transparent.
Dans le dallage, un clou a été placé de telle manière, que le 24 juin, un cercle lumineux vienne s'inscrire sur sa tête lorsque le soleil est au zénith. C'est l'instant du "midi vrai" local. 
Cette expérience a été réalisée par le chanoine Claude Etienne en 1701. Le but exact de l'expérience n'est pas clairement établi et l'ensemble n'est pas d'une grande précision.

Aujourd'hui, plusieurs corrections sont nécessaires pour connaître l'heure réelle.
1 - Nos pendules sont construites pour donner un "temps moyen",
2 - la base de l'heure universelle (1884) est celle du méridien de Greenwich (environ 5 minutes 20 secondes de différence avec Chartres),
3 - et l'heure officielle française en est supérieure d'une heure l'hiver, de deux heures l'été.

Ce qui donne pour le 24 juin, le midi "vrai" étant en retard de 2 minutes sur le midi "moyen" :

12 heures + 2 minutes - 5 minutes 20 secondes + 2 heures
l'heure légale est donc, à peu près, 13 h 51 mn 40 s

Aujourd'hui, les conditions de l'expérience sont oubliées : on parle du "clou du 21 juin", jour du solstice d'été et jour d'affluence dans la cathédrale.

a